Ronflement (somnoplastie)


Oreille, Nez | Oto-rhino-laryngologie | Ronflement (somnoplastie) (Disease)


Description

La procédure appelée somnoplastie implique l’élimination des obstacles dans les voies respiratoires. Le ronflement est un problème non seulement pour le partenaire du patient, mais aussi pour leur propre santé.

Le changement de style de vie, la perte de poids, cesser de fumer et l’alcool ou même la chirurgie sont quelques-unes des méthodes disponibles pour les personnes qui ronflent. Le ronflement est souvent une conséquence de l’apparition de l’apnée, une affection caractérisée par une respiration avec des pauses respiratoires répétées.

Causes et facteurs de risque

Lorsqu’une personne respire, l’air entre et sort dans un flux régulier dans le nez ou la bouche des poumons. Pendant le sommeil, la zone à l’arrière de la gorge se rétrécit parfois. La même quantité d’air passant à travers cette ouverture plus petite peut causer la vibration des tissus entourant l’ouverture, ce qui peut causer des bruits de ronflement. Elle peut être associée à des maladies graves telles que l’hypertension, l’infarctus du myocarde ou l’accident vasculaire cérébral.

Diagnostic et traitement

Afin de déterminer le type de traitement à appliquer à un patient qui ronfle, le médecin doit d’abord effectuer différents tests, qui consistent à surveiller le sommeil du patient pendant la nuit. Ceci est également suivi par un contrôle ORL, afin de détecter s’il y a des causes locales du ronflement.

Le repas avant le coucher doit être éliminé. Ainsi, l’activité du cerveau et les niveaux d’oxygène dans le sang ou des mouvements involontaires des jambes sont à la fois surveillés.

Les personnes qui ronflent doivent perdre du poids, renoncer à l’alcool et au tabac et dormir au moins sept heures par nuit. D’autres facteurs déterminants de la qualité du sommeil sont: les matelas, la température de l’air d’environ 21 degrés Celsius. Le silence et l’obscurité de la chambre sont également importants. Si ces solutions s’avèrent inefficaces, les spécialistes des troubles du sommeil suggèrent d’utiliser des ventilateurs spéciaux pour maintenir les voies respiratoires ouvertes, et une prothèse dans la bouche, appliquée uniquement pendant la nuit. La prothèse va pousser dans la mâchoire avant et permettre une respiration normale.

La chirurgie est une autre option lorsque le ronflement devient insupportable. Le procédé consiste à enlever une partie du voile du palais. La technique récente est appelée somnoplastie. Elle nécessite une intervention chirurgicale au laser pour enlever les obstacles des voies respiratoires. La période de récupération après une telle chirurgie est de deux à trois semaines. ...