Accident vasculaire cérébral vertébro-basilaire


Tête | Neurologie | Accident vasculaire cérébral vertébro-basilaire (Disease)


Description

Un accident vasculaire cérébral vertébro-basilaire est le blocage des gros vaisseaux sanguins dans les zones spécifiques du cerveau, y compris les parties du pont, le thalamus et le cervelet.

Une branche de l’obstruction carotidienne interne provoque une hémiplégie, parfois une aphasie (trouble de la parole). L’obstruction d’une branche basilaire (artère née de l’union de deux artères vertébrales, conçues à l’arrière du cervelet) peut causer des troubles visuels complexes (perte d’une partie du champ visuel, trouble de la reconnaissance visuelle) ou un syndrome de remplacement (hémiplégie, un syndrome d’un côté, paralysie faciale de l’autre côté) ou le syndrome cérébelleux et vestibulaire (troubles du mouvement de coordination, vertiges).

Causes et facteurs de risque

Ce type d’accident vasculaire cérébral devient plus fréquent avec l’âge. Il est un peu plus fréquent chez les hommes. Un historique familial des accidents vasculaires cérébraux, l’hypertension artérielle, le tabagisme, maladie coronarienne, le diabète et l’obésité augmentent tous les facteurs de risque d’un individu.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic et le traitement, le diagnostic repose sur l’examen au scanner. Le traitement à la phase aiguë, est principalement celui des symptômes: il vise à maintenir les fonctions vitales, et à éviter les blessures et les complications liées à l’immobilisation au lit. À long terme des anticoagulants ou antiagrégants plaquettaires préviennent les rechutes. L’évolution est habituellement une reprise progressive du déficit ou de déficits neurologiques (motricité, langage), la récupération est facilitée en les adaptant à chaque cas. ...