Intoxication au monoxyde de carbone


Poitrine | Médecine d'urgence | Intoxication au monoxyde de carbone (Disease)


Description

L’intoxication au monoxyde de carbone est une maladie causée par l’exposition au monoxyde de carbone, un gaz incolore, inodore et insipide. Le monoxyde de carbone résulte de la combustion incomplète de matières organiques en raison de l’apport d’oxygène insuffisant pour permettre l’oxydation complète en dioxyde de carbone (CO2).

L’intoxication au monoxyde de carbone peut être aiguë ou chronique. Les premiers symptômes d’intoxication aiguë au monoxyde de carbone incluent: des maux de tête, des nausées, des malaises et de la fatigue. L’augmentation de l’exposition produit des anomalies cardiaques, y compris la fréquence cardiaque rapide, une pression artérielle basse, et l’arythmie cardiaque. Les troubles du système nerveux central sont: le délire, les hallucinations, les vertiges, la confusion, les convulsions, la dépression du système nerveux central, l’inconscience, l’arrêt respiratoire et la mort.

Causes et facteurs de risque

Bien que les signes d’intoxication au monoxyde de carbone puissent être subtils, l’affection est une urgence médicale vitale. L’intoxication au monoxyde de carbone est causée par l’inhalation de fumées de combustion. Normalement, la quantité de monoxyde de carbone produite par ces sources n’est pas préoccupante. Mais si les différents appareils ne sont pas conservés en bon état ou s’ils sont utilisés dans un espace fermé ou partiellement fermé, le monoxyde de carbone peut s’accumuler à des niveaux dangereux. L’inhalation de fumée lors d’un incendie peut également causer une intoxication au monoxyde de carbone. L’exposition au monoxyde de carbone peut être particulièrement dangereuse pour: les bébés, les enfants et les personnes âgées.

Diagnostic et traitement

L’exposition chronique à des niveaux relativement faibles de monoxyde de carbone peut causer des maux de tête persistants, des étourdissements, la dépression, la confusion, une perte de mémoire, des nausées et des vomissements.

Le traitement s’effectue habituellement en respirant de l’oxygène pur et, dans certains cas, en passant du temps dans une chambre à oxygène sous pression. ...