Coarctation (rétrécissement) de l'aorte


Poitrine | Cardiologie - Maladies Cardio-Vasculaires | Coarctation (rétrécissement) de l'aorte (Disease)


Définition

La coarctation de l’aorte est une maladie congénitale qui se traduit par un rétrécissement de l’aorte dans la zone où le canal artériel s’insère.

Il en existe trois types: la coarctation pré-canalaire dont le rétrécissement est proche de la persistance du canal artériel, la coarctation canalaire, qui traduit un rétrécissement lors de l’insertion du canal artériel et une coarctation post-ductale qui implique un rétrécissement distal par rapport à l’insertion du canal artériel.

Lors de la coarctation de l’aorte, les symptômes dépendent de la gravité de l’affection. Les bébés atteints de grave coarctation de l’aorte éprouvent généralement des signes et symptômes tels que: la peau pâle, l’irritabilité, la transpiration abondante et une difficulté à respirer peu après la naissance. Non traitée, la coarctation de l’aorte chez les bébés peut entraîner une insuffisance cardiaque et la mort. Dans les cas bénins, les symptômes peuvent se développer jusqu’à ce que l’enfant ait atteint l’adolescence.

Les signes et symptômes chez les grands enfants et les adultes peuvent inclure: hypertension artérielle, essoufflement surtout durant l’exercice, douleurs à la poitrine, pieds ou jambes froids, étourdissements ou évanouissements, maux de tête, faiblesse musculaire, crampes dans les jambes, pieds froids et saignements de nez.

Causes et facteurs de risque

La coarctation de l’aorte est généralement présente à la naissance, congénitale, comme le syndrome de Turner et se produit souvent avec d’autres malformations cardiaques comme une valve aortique bicuspide, des défauts dont un seul ventricule est présent, une communication inter-ventriculaire.

Les complications qui peuvent survenir avant, pendant ou peu de temps après la chirurgie sont: l’hypertension artérielle, l’accident vasculaire cérébral, la rupture de l’aorte, la maladie coronarienne précoce - rétrécissement des vaisseaux sanguins qui alimentent le cœur et l’anévrisme cérébral.

Diagnostic et traitement

Des tests confirmant un diagnostic de coarctation de l’aorte comprennent: la radiographie du thorax, l’échocardiogramme, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et la tomographie par ordinateur (CT) l’angiographie.

Le traitement peut nécessiter une résection chirurgicale du segment étroit s’il y a une hypertension artérielle. ...