Coccidioïdomycose (fièvre de la vallée)


Général ou Autre | Médecine générale | Coccidioïdomycose (fièvre de la vallée) (Disease)


Description

La coccidioïdomycose également connue sous le nom de fièvre de la vallée est une pathologie causée par une infection fongique due à des organismes Coccidioides.

Les symptômes communs incluent: gonflement de la cheville, des pieds, des jambes; douleur thoracique, qui peut varier de légère à sévère; toux, qui peut produire des mucosités teintées de sang (crachats); fièvre et sueurs nocturnes; maux de tête; raideur articulaire et douleurs musculaires; perte d’appétit; bosses rouges sur le bas des jambes appelées érythème noueux; raideur de la nuque; sensibilité à la lumière; perte de poids. La coccidioïdomycose généralisée peut provoquer: des abcès pulmonaires et la cicatrisation du poumon. L’infection peut parfois se propager des poumons jusqu’à a la peau, les os, les articulations, les ganglions lymphatiques et le système nerveux central ou d’autres organes. Ceste ce qu’on appelle la coccidioïdomycose disséminée.

Causes et facteurs de risque

Les champignons qui causent la fièvre de la vallée sont le Coccidioides immitis ou Coccidioides posadasii qui se développent dans les régions aux hivers doux et des étés arides comme le désert.

Les facteurs de risque sont les suivants: l’exposition à l’environnement, la race, l’âge, la grossesse, le diabète et l’affaiblissement du système immunitaire. La maladie est généralement bénigne, entraînant des symptômes grippaux et des éruptions cutanées.

Diagnostic et traitement

L’infection fongique peut être diagnostiquée par détection microscopique et par biopsie des tissus.

La maladie disparaît presque toujours sans traitement. Si les symptômes ne s’améliorent pas ou s’aggravent, ou s’il y a un risque accru de complications, des médicaments antifongiques peuvent être prescrits. ...