Herpès génital (vulvovaginite)


Bassin | Obstétrique et Gynécologie | Herpès génital (vulvovaginite) (Disease)


Description

L’herpès génital est une infection virale et est une des plus courantes maladies sexuellement transmissibles.

Il y a plusieurs maladies qui conduisent à l’herpès, par exemple l’herpès génital, l’herpès zoster, la varicelle. Divers virus de l’herpès sont responsables de leur émergence. Un représentant du virus de l’herpès est le virus de l’herpès simplex (VHS) et le virus de l’herpès humain (VHH).

Les symptômes typiques de l’herpès génital sont de petites cloques, douloureuses, des cloques qui démangent sur les organes génitaux. Dans la plupart des cas, le virus de l’herpès simplex type 2 (HSV-2) provoque l’herpès génital, mais parfois le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1) peut aussi le provoquer. Les deux types de virus peuvent conduire à des boutons de fièvre. Le virus de l’herpès simplex est distribué dans le monde entier et est responsable d’un large spectre de maladies, allant de la peau localisée ou la lésion de la muqueuse, produisant des infections graves qui peuvent se propager dans tout le corps.

Causes et facteurs de risque

L’herpès est causé par le virus de l’herpès simplex (HSV). HSV de type 1 provoque souvent des lésions buccales comme les boutons de fièvre sur la bouche ou sur le visage (herpès labial). Le HSV de type 2 affecte généralement la région génitale (herpès génital). Le virus HSV peut ne pas être éliminé par l’organisme, une fois infecté, mais reste latent dans les cellules nerveuses. Lorsqu’un patient subit un stress émotionnel ou physique, les lésions de l’herpès simplex peuvent revenir.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic consiste à effectuer le prélèvement d’une culture d’une ampoule ou d’une épreuve d’immunofluorescence directe.

Le traitement peut inclure un traitement antiviral (acyclovir, famciclovir), les anti-inflammatoires (ibuprofène, naproxène), et des analgésiques comme l’acétaminophène. ...