Syndrome du côlon irritable (SCI)


Abdomen | Gastro-entérologie | Syndrome du côlon irritable (SCI) (Disease)


Description

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est l’un des maux les plus communs de l’intestin. Le terme côlon irritable n’est pas très précis, car il implique que l’intestin soit irrité en réponse aux stimuli normaux, ce qui peut être ou ne pas être le cas. Plusieurs termes sont utilisés pour le SCI, y compris le côlon spastique, la colite spasmodique, la colite muqueuse etc.

Le SCI est décrit comme une maladie fonctionnelle. Cela signifie que soit les muscles des organes, soit les nerfs qui contrôlent les organes ne fonctionnent pas normalement, et, par conséquent, les organes ne fonctionnent pas normalement.

Causes et facteurs de risque

La cause du SCI n'est pas connue. Il y a cependant certains facteurs de risque qui peuvent déclencher le SCI, tels que: le stress émotionnel; le fait de manger; les flatulences (excès de gaz); les hormones féminines (chez les femmes atteintes du SCI, les symptômes s'aggravent souvent pendant les menstruations); l'utilisation de certains médicaments et de certains aliments (par ex. l'alcool, le chocolat, le café, les produits laitiers, le fructose, les glucides); après un épisode de gastroentérite; une prolifération excessive de bactéries dans l'intestin grêle.

Diagnostic et traitement

Pour examiner l'intérieur du côlon, le médecin peut procéder à une endoscopie de la partie basse du côlon - avec un tube muni d'une caméra - en particulier chez les patients plus âgés. Quelquefois le médecin demande une échographie abdominale ou une radiographie de l'intestin.

Les personnes atteintes du SCI sont habituellement capables de gérer leurs symptômes en effectuant des ajustements à leur mode de vie. Un régime alimentaire sain peut atténuer les symptômes. Comme le stress peut provoquer l'apparition des symptômes du SCI, il est important de savoir le gérer au mieux, par des exercices physiques en même temps que des exercices de relaxation (la méditation, par exemple). Des médicaments sont disponibles pour ralentir le transit des aliments dans le tube digestif, et pour contrôler la diarrhée. Les laxatifs sont parfois utiles dans les cas de constipation tenace, mais il est préférable de ne pas s'en rendre dépendant pour obtenir des selles régulières. ...