Intoxication à l'alcool (méthanol)


Général ou Autre | Médecine d'urgence | Intoxication à l'alcool (méthanol) (Disease)


Description

L’intoxication alcoolique peut, dans des cas extrêmes, empêcher une personne de respirer, le cœur peut s’arrêter de battre ou la personne peut s’étouffer dans son propre vomi.

L’alcool est un dépresseur, ce qui signifie qu’il ralentit les fonctions du cerveau. La personne affectée risque de perdre ses inhibitions et son sens de l’équilibre. Il affecte aussi les nerfs qui contrôlent le rythme cardiaque, la respiration et le réflexe gag (qui empêche l’étouffement).

Causes et facteurs de risque

L’intoxication alcoolique aiguë est généralement le résultat d’une consommation excessive d'alcool. Le corps peut traiter environ une unité d’alcool en une heure. Si une personne boit beaucoup dans un court laps de temps, la quantité d’alcool dans le sang (alcoolémie ou BAC) peut devenir dangereusement élevée. Cela peut empêcher le corps de fonctionner correctement.

L’alcool irrite l’estomac, ce qui provoque des vomissements - dangereux si le réflexe nauséeux de quelqu’un ne fonctionne pas correctement. Les gens meurent de suffocation ou inhalent accidentellement les vomissures dans les poumons.

Diagnostic et traitement

En reconnaissant les signes d’intoxication à l’alcool et en sachant comment réagir, vous pourriez sauver la vie de quelqu’un.

Les adultes et les enfants qui ont accidentellement consommé le méthanol ou l’alcool isopropylique peuvent avoir besoin d’une dialyse rénale - un moyen mécanique de filtrage des déchets et toxines du système - pour accélérer l’élimination de l’alcool du sang. ...