Respiration anormalement rapide (hyperventilation)


Poitrine | Pneumologie | Respiration anormalement rapide (hyperventilation) (Symptom)


Description

L'hyperventilation ou la sur-respiration est l'état de respiration plus rapide ou plus profonde que la normale, ce qui provoque l'expulsion et la circulation excessive de dioxyde de carbone.

L'hyperventilation provoque une perte anormale de dioxyde de carbone dans le sang, ce qui peut conduire à une augmentation de l'alcalinité du sang. Les symptômes comprennent un engourdissement ou des picotements dans les mains, les pieds et les lèvres, des étourdissements, des vertiges, des maux de tête, des douleurs thoraciques, des spasmes des fléchisseurs des mains et des pieds, des troubles de l'élocution, des rires nerveux, et parfois des évanouissements, en particulier lorsqu'ils sont accompagnés par la manœuvre de Valsalva.

Causes

Une respiration anormalement profonde ou rapide est habituellement causée par l'anxiété ou le stress. L'hyperventilation peut également survenir à la suite d'un diabète non contrôlé, d'un manque d'oxygène, d’une insuffisance rénale et des troubles pulmonaires.

L'hyperventilation peut également être provoquée volontairement, en prenant beaucoup de respirations profondes en succession rapide. L'hyperventilation peut également se produire à la suite de diverses maladies pulmonaires, des traumatismes crâniens, d'un accident vasculaire cérébral (hyperventilation neurogène centrale, respiration ataxique, respiration Cheyne-Stokes ou respirations de Biots) et des différentes causes de style de vie. Dans le cas de l'acidose métabolique, le corps utilise l'hyperventilation comme un mécanisme compensatoire pour diminuer l'acidité du sang. L'acidocétose diabétique, appellée aussi la respiration de Kussmaul - est caractérisée par des respirations longues et profondes.

Diagnostic et traitement

Respirer dans un sac en papier peut aider à réduire les symptômes chez les personnes souffrant d'anxiété. La première étape qui doit être suivie est de traiter la cause sous-jacente. Si l'hypoxie est présente, un supplément d'oxygène peut être utile. Si elle est due à l'anxiété comme la cause du syndrome d'hyperventilation, les benzodiazépines peuvent être utiles (si indiquées par un médecin). Le contraire de l'hyperventilation est appelé hypoventilation (sous ventilation). ...