Blépharospasme (mouvement involontaire des yeux)


Yeux | Ophtalmologie | Blépharospasme (mouvement involontaire des yeux) (Symptom)


Description

Le blépharospasme est un trouble neurologique du mouvement impliquant des contractions involontaires et soutenues des muscles autour des yeux.

Le premier symptôme est un clignement incontrôlable. Au début, un seul œil peut être affecté, mais avec le temps les deux yeux sont généralement touchés. Les spasmes peuvent laisser les paupières complètement fermées, causant une cécité fonctionnelle même si les yeux et la vision sont normaux. La blépharospasme est une forme de dystonie focale. Les patients ont des yeux normaux, mais de temps en temps, ils deviennent effectivement aveugles à cause de leur incapacité à ouvrir leurs paupières.

Causes

La cause est inconnue, mais la fatigue, le stress ou un irritant sont des facteurs contributifs possibles. Le blépharospasme peut être induit par des médicaments, tels que ceux utilisés pour traiter la maladie de Parkinson. Quand il est du aux médicaments antiparkinsoniens, le simple fait de réduire la dose, atténue le problème. Le blépharospasme peut également provenir d'un fonctionnement anormal des ganglions de la base du cerveau. Le blépharospasme peut aussi être un symptôme de sevrage aigü de la dépendance aux benzodiazépines.

Le blépharospasme peut également se produire à la suite d'autres affections, appelées blépharospasme secondaire, y compris des lésions cérébrales, des réactions indésirables aux médicaments prescrits et la sclérose en plaques. Le blépharospasme se produit souvent à l'improviste, sans raison particulière. Rarement, il peut être présent dans les familles.

Diagnostic et traitement

Les symptômes du blépharospasme sont: le clignotement excessif et spasmes des yeux qui parfois dure des minutes, voire des heures, la sécheresse des yeux, la sensibilité au soleil et à la lumière vive, les contractions incontrôlables, des tics des muscles de l'œil et de la zone environnante du visage.

Les traitements peuvent inclure l’injection de toxine botulique, la pharmacothérapie et la chirurgie médicale. Il est également possible que le blépharospasme soit un effet secondaire de certains médicaments et le changement des médicaments ne peut pas l'arrêter. La fatigue et la lumière intense peuvent déclencher le blépharospasme, donc le fait de les éviter contribue à réduire le risque d'apparition des spasmes. Les lunettes de soleil et la gestion du stress sont souvent recommandés. ...