Vomissements


Bouche | Médecine générale | Vomissements (Symptom)


Description

Les vomissements sont caractérisés par l'expulsion forcée du contenu gastro-intestinal par la bouche. Ils sont souvent précédés de nausées et d’une hypersalivation, un acte réflexe dont l'estomac est le principal organe effecteur. Pendant les vomissements, une contraction du pylore de l'estomac est faite pour empêcher le passage du contenu de l'estomac dans le duodénum et une ouverture se produit également dans le fond du cardia pour permettre l'élimination forcée du contenu dans la cavité œsophagienne, du pharynx.

Le mouvement péristaltique de l'œsophage et le fonctionnement de la jonction œso-gastrique étaient soupçonnés d'avoir un rôle dans l'externalisation des vomissements, mais la force reste la seule augmentation importante de la pression intra-abdominale opératoire en raison de contractions simultanées qui sont très fortes, comme les muscles du diaphragme et de l'abdomen. Le vomissement peut être central ou périphérique (reflex). Les vomissements d'origine centrale - se produisent dans le cadre des maladies du système nerveux central qui modifient la pression intracrânienne (tumeur cérébrale, méningo-encéphalite, syphilis céphalo-rachidien, hémorragie cérébrale), le syndrome de Ménière, la migraine, les intoxications endogènes (urémie), les intoxications exogènes (alcool, nicotine, opiacés).

Causes

Les vomissements d'origine centrale sont dus à la pression intracrânienne accrue, l'apparition soudaine, non précédée de nausées et exécutée sans effort. Les vomissements d'origine périphérique (réflexe) - ont pour point de départ l'excitation de l'appareil digestif, du péritoine et de divers autres viscères. Le réflexe de l’arc comprend les voies associées (nerf vague), un centre d'émétique et les voies efférentes (nerf phrénique et les nerfs responsables de l'activité des muscles abdominaux).

Les causes des vomissements du système digestif se retrouvent dans: les maladies de l'estomac (gastrite aiguë et chronique, sténose du pylore), du foie et des voies biliaires (hépatite aiguë, cholécystite, lithiase biliaire), la pancréatite aiguë, l’occlusion intestinale, l’appendicite aiguë, l’occlusion des vaisseaux mésentériques et d'autres. L’irritation péritonéale de toute nature ou la péritonite est généralement accompagnée de vomissements. Les réflexes des vomissements se trouvent dans le système digestif: coliques néphrétiques etc. ...