Vulvovaginite (démangeaisons vaginales)


Bassin | Gynécologie | Vulvovaginite (démangeaisons vaginales) (Symptom)


Description

La vaginite est une infection faible et une inflammation localisée de la muqueuse vaginale et peut être causée par des bactéries, des champignons, des protozoaires. Elle est généralement accompagnée par une inflammation du vagin et de la vulve (organes génitaux externes de la femme) qui est appelée vulvovaginite. L’infection vulvo-génitale est faible et peut se traduire par les signes et symptômes suivants: pertes vaginales ou une leucorrhée caractéristique de chaque type d'agent pathogène.

Causes

La vulvovaginite peut être accompagné par une leucorrhée jaune verdâtre et d'une odeur spécifique et causée par le trichomonas vaginalis et l'haemophilus vaginalis qui produit un écoulement vaginal blanchâtre, une odeur désagréable, une adhérence uniforme grise des parois vaginales, le prurit (démangeaisons) des organes génitaux externes accompagné de sensations de brûlure, et d’une douleur locale; muqueuse vaginale congestionnée, dysurie (difficulté à uriner). Ces signes et symptômes réapparaissent et diminuent en fonction de la menstruation et de la grossesse.

Les facteurs contributifs qui peuvent déclencher l'installation de la vaginite sont: l'activité sexuelle, le traitement avec des antibiotiques, le diabète sucré, le sida, la dysfonction hormonale (puberté ou la ménopause); le faible niveau d'hygiène ou de certaines pratiques d'hygiène (fréquente irrigation vaginale); certaines méthodes contraceptives. La cause principale de l'infection vulvo-génitale est représentée par une bactérie (Haemophilus vaginalis), les protozoaires (Trichomonas vaginalis) et les champignons (Candida albicans). L'infection est l'un des problèmes majeurs de santé reproductive des femmes.

Diagnostic et traitement

Pour le diagnostic de la vaginite, des tests de laboratoire sont nécessaires: la détermination du pH vaginal est normalement acide, tandis que dans le cas de la vulvovaginite il est basique ou alcaline; un examen microscopique suivi par la culture et le test de sensibilité; une enquête et le sérum immun; l'examen de pertes vaginales recueillies. La Candida albicans est responsable pour la plupart des vulvovaginites. C'est une affection rencontrée chez de nombreuses femmes, qui vont assez tard chez le médecin pour se faire soigner. ...